LES ENFANTS DE MARIE LESCZINSKA ET LOUIS XV

Louis XV et Marie Leczinska furent le seul couple royal dont l’amour a été réciproque dès leur union; ensemble, ils eurent 10 enfants et auraient pu en avoir davantage si la Reine n’avait décidé, lassée de ses grossesses, de fermer la porte de sa chambre au Roi. « Toujours grosse, toujours couchée, toujours accoucher » dira-t-elle Elisabeth…

L’ORANGERIE DE JUSSIEU

  En 1759, à la demande de Louis XV, un célèbre botaniste, Bernard de Jussieu, crée à Trianon un jardin botanique et fait construire les plus grandes serres chaudes d’Europe, aujourd’hui appelées Orangerie de Jussieu. Avec les jardiniers Claude et Antoine Richard, il se livre à des expériences d’acclimatation de plantes exotiques ou rares :…

LE PETIT TRIANON – LE BOUDOIR DE LA DUCHESSE D’ORLÉANS

http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Divers/Trianon/Pages/0-Trcad.htm   http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Divers/Trianon/Pages/0-Trcad.htm   http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Divers/Trianon/Pages/0-Trcad.htm http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Divers/Trianon/Pages/0-Trcad.htm http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Divers/Trianon/Pages/0-Trcad.htm http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Divers/Trianon/Pages/0-Trcad.htm http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Divers/Trianon/Pages/0-Trcad.htm

LE PETIT TRIANON – LA PETITE SALLE A MANGER

La petite salle à manger contiguë devait elle aussi accueillir une des « tables volantes » du projet abandonné de Loriot. Elle sert sous Louis XV aux repas en tête à tête et aux soupers galants . Son décor reprend le thème de la nature et les panneaux sont sculptés de paniers et d’ornements végétaux,…

LE PETIT TRIANON – LA GRANDE SALLE A MANGER

  Louis XV, qui soupa ici pour la première fois en septembre 1769, avait prévu dans cette salle à manger et la suivante des tables volantes (non réalisées) destinées à monter toutes servies. Le décor fut créer à l’intention de Louis XV. Sur les lambris sculptés par Honoré Guibert, et sur la cheminée de marbre…

LE PETIT TRIANON – LE RÉCHAUFFOIR

Cette salle servait uniquement à réchauffer les mets servis sur la table royale. Les véritables cuisines se trouvaient dans les communs, éloignés du château afin d’en écarter les nuisances. La salle, d’une magnifique architecture de pierre très soigneusement appareillée, est couverte d’une étonnante voûte plate, chef d’oeuvre de Gabriel Elle a conservé sa vaste cheminée à hotte,…

LE PAVILLON FRANÇAIS

 Ce pavillon est dit « Français » parce qu’il se trouve au centre d’un de ces jardins réguliers que l’on commença alors à appeler « français » par opposition à la vogue naissante des jardins anglais. Édifié par Gabriel en 1750, c’est l’une des premières créations de Louis XV à Trianon, ce domaine pour lequel…

LE PETIT TRIANON – LE CABINET DE TOILETTE DE L’IMPÉRATRICE MARIE-LOUISE

L’ancien appartement de Marie-Antoinette au premier étage fut occupé brièvement au XIXe siècle par Pauline Borghèse, puis par l’impératrice Marie-Louise et enfin par la duchesse d’Orléans. Le mobilier fourni pour l’impératrice Marie-Louise fut en grande partie conservé par la duchesse d’Orléans et complété de sièges confortables et de petits meubles en palissandre incrustés de houx,…

LE PETIT TRIANON – LA CHAMBRE DE SUITE / PETIT SALON DE MADAME ELISABETH

Photo: linternaute.com Cette ancienne chambre à coucher, agrémentée d’une cheminée de marbre gris veiné, est consacrée à l’évocation de Madame Elisabeth, sœur de Louis XVI. Dans cette pièce et la suivante, les tentures reproduisent des toiles de la manufacture de Jouy des années 1780, évoquant celles commandées par le Garde-Meuble de la Reine. Source: chateauversaillesfr…

LE PETIT TRIANON – LA CHAMBRE DU ROI

par Alain Roger-Raviily du forum connaissances de Versailles La chambre est décorée de lambris et de tenture en lampas cramoisi de Lyon. Une cheminée de marbre griotte et bronzes dorés placée en 1836, provenant des petits appartements de Marie-Antoinette au château de Versailles, trône dans la pièce. Source: chateauversaillesfr  jeunescastelforains.fr   Photos par http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Divers/Trianon/Pages/0-Trcad.htm Photos…

LE PETIT TRIANON – L’ATTIQUE

Ange-Jacques Gabriel a aménagé dans l’attique un appartement pour Louis XV et une série de logements pour les seigneurs de sa suite. Cet appartement, composé d’une antichambre, d’une chambre et d’un cabinet d’angle, fut naturellement affecté à Louis XVI qui toutefois n’y dormit jamais. De ce fait, c’est probablement la sœur du Roi, Madame Elisabeth,…

LE GRAND TRIANON – LE SALON FRAIS

Cette pièce, appelée Salon Frais, sera utilisée comme Grand Cabinet par la duchesse de Bourgogne. Elle prendra le nom de Grand Cabinet de l’Empereur sous l’Empire et sera utilisée comme Salon du Conseil sous la Restauration. Les deux meubles serre-papiers en acajou, exécutés par Jacob-Desmalter en 1810, supportent deux candélabres à sept lumières en bronze…

LE GRAND TRIANON – LE SALON LES MALACHITES

Appelée Cabinet du Couchant à l’origine, cette pièce servira de chambre à la duchesse de Bourgogne. Devenue Salon de l’Empereur, elle hébergera les blocs de malachite de Sibérie envoyés par le tsar Alexandre Ier à Napoléon Ier, après la signature du traité de Tilsitt. Ce riche mobilier, initialement placé dans le Grand Cabinet de l’Empereur…

LE BASSIN DE NEPTUNE

  Le bassin de Neptune est un bassin artificiel situé dans le parc du château de Versailles et nommé d’après Neptune. Il se situe dans l’alignement de l’allée d’Eau et du bassin du Dragon, à l’extrémité septentrionale d’un axe sud-nord englobant la pièce d’eau des Suisses, l’Orangerie et les Parterres d’eau. Il fut construit entre…

LE BOSQUET DE L’OBÉLISQUE

  La fontaine de l’Obélisque fut construite par Jules Hardouin-Mansart en 1704, à l’emplacement de l’ancienne salle des Festins ou salle du Conseil, aménagée par Le Nôtre en 1671. Le décor de plomb servit alors à l’ornementation des bassins du jardin du Grand Trianon. Source: chateauversailles.fr

LE BASSIN DE CERES

Le bassin de Cérès est un bassin des jardins de Versailles, appartenant à l’ensemble des bassins des Saisons : le bassin de Cérès, le bassin de Flore, le bassin de Bacchus, le bassin de Saturne. Les Quatre Saisons sont représentées plusieurs fois en sculpture à Versailles. La Grande Commande regroupe un ensemble de sculptures commandées…

LA GALERIE LOUIS-PHILIPPE OU SALLE 1830

Au XIXe siècle, Versailles connait une nouvelle destinée : devenir le musée de l’Histoire de France, dédié à « toutes les gloires » de la France, selon les volontés de Louis-Philippe, nouveau roi des Français en 1830. Les collections, installées aujourd’hui dans plusieurs salles et galeries du château, sont enrichies jusqu’au début du XXe siècle….

LE PETIT TRIANON – L’ANTICHAMBRE

 Cette pièce comprend un décor de boiseries de 1768 et une cheminée de marbre sarancolin de remploi, placée par l’architecte Ange-Jacques Gabriel à Trianon, et provenant vraisemblablement de l’hôtel de madame de Pompadour à Paris, l’actuel Palais de l’Elysée. Source: chateauversailles.fr Photos par http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Divers/Trianon/Pages/0-Trcad.htm     Photos par http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Divers/Trianon/Pages/0-Trcad.htm

LE PETIT TRIANON – LA CHAMBRE DE MARIE-ANTOINETTE

Le cabinet de retraite de Louis XV deviendra la chambre de Madame Du Barry en 1772 puis celle de Marie-Antoinette. Pour Louis XV, Honoré Guibert avait exécuté un lambris aux remarquables sculptures de plantes. Marie-Antoinette commanda en 1787 un nouveau mobilier, probablement dessiné par Jean Démosthène- Dugoure (1749-1825)     http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Divers/Trianon/Pages/0-Trcad.htm   http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Divers/Trianon/Pages/0-Trcad.htm http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Divers/Trianon/Pages/0-Trcad.htm http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Divers/Trianon/Pages/0-Trcad.htm

LE PETIT TRIANON – L’ESCALIER D’HONNEUR

  Le vestibule de l’escalier – au cœur de l’édifice – en constitue le volume le plus spectaculaire. Le sol est superbement  carrelé de marbre blanc veiné et vert Campan, le vert, couleur dominante au Petit Trianon, reflétant les verdures des jardins. Honoré Guibert est l’auteur de la sculpture murale achevée en 1765. Il s’inspire…

LE GRAND TRIANON – LA GALERIE DES COTELLES

  Cette galerie, décorée vers 1690, porte le nom de l’auteur de la plupart des tableaux qui y figurent et qui représentent des vues des bosquets de Versailles et de Trianon, agrémentés de figures mythologiques. Le sculpteur Lespignola est l’auteur des enfants qui apparaissent dans les niches.   La galerie communique, à son extrémité, avec…

LE GRAND TRIANON – LE SALON TOPOGRAPHIQUE DE L’EMPEREUR

Baptisé salon des Sources dès son aménagement, en 1713, du nom du bosquet agrémenté de nombreux ruisseaux qu’elle surplombait, cette pièce sera rattachée à l’appartement de Madame de Maintenon. Bibliothèque et cabinet de travail favori de l’Empereur, elle communiquait directement avec don petit appartement par la porte qui se trouve à coté de la cheminée….

LE GRAND TRIANON – LE SALON DE FAMILLE DU ROI LOUIS-PHILIPPE

Cette pièce est formée de l’antichambre des Jeux et de la chambre du Sommeil, transformées sous l’Empire en salons des Officiers et des Princes. Elle sera réunie par Louis-Philippe, qui la destinera aux réunions de la famille royale et de ses invités de marque. Le mobilier, qui associe des sièges d’époque Empire, tendus de soieries,…

LE GRAND TRIANON – LE SALON DE MUSIQUE

A l’origine antichambre du premier appartement de Louis XIV et cadre des souper du Roi, ce salon de Musique sera transforme en salon des Officiers sous l’Empire, puis en salle de Billard sous Louis-Philippe. Elle dispose de quelques unes des plus anciennes boiseries du palais. La sièges, recouverts de tapisserie de Beauvais, ont été fabriqués…

LE GRAND TRIANON – LA CHAMBRE DE LA REINE DES BELGES

Ancienne chambre et ancien cabinet de Louis XIV dans le Trianon de Porcelaine, en 1703, cette pièce sera réunifiée par Louis XV, qui en fera une salle à manger. Conservant cette affection sous l’Empire, l’emplacement sera transformé en salon sous Louis-Philippe, puis en une chambre destinée à sa fille, Louise, et à son époux, Léopold…

LE GRAND TRIANON – LE CORRIDOR DES GRAVURES

Le couloir, qui dessert les appartements donnant sur les jardins et conduit au boudoir de l’Impératrice, est décoré de gravures du XVIIème siècle, épreuves modernes de Chalcographies conservée au Musée du Louvre, représentant des épisodes des campagnes militaires de Louis XIV. Les fenêtres ouvrent sur la cour des Offices.  

LES BAINS D’APOLLON – BOSQUET DU MARAIS

  Le Bosquet des Bains d’Apollon est un décor des jardins du Château de Versailles. Situé immédiatement à l’ouest du château, il est réalisé par Hubert Robert, dans l’esprit romantique sous le règne de Louis XVI, entre 1776 et 1778. En 1778, l’ancien « bosquet du Marais » créé par Jules Hardouin-Mansart en 1704 sous…

L’INTÉRIEUR DE LA MAISON DE LA REINE

Cette pièce, ancienne salle à manger et salle réception de Marie Antoinette n’est à ce jour pas rénové et en état d’époque. Une légende, un témoignage s’y rapporte celui d’un ouvrier dans les années 1960, peintre qui s’occupait de la porte que vous verrez à gauche, celle qui est ouverte sur l’escalier en bois. Un…

LA MAISON DE LA REINE ET LE BILLARD

La Maison de la Reine proprement dite comprend, au rez-de-chaussée, une salle à manger et un salon de Jeux. Le premier étage abrite un grand Cabinet, un petit Salon et un Cabinet chinois. La Maison du Billard, sur le flanc gauche, héberge une salle de Billard au rez-de-chaussée. Le premier étage forme petit Appartement.

LE HAMEAU DE LA REINE – LE MOULIN

Louis XVI fera don du Petit Trianon à Marie-Antoinette.  Cette dernière demandera à son architecte, Richard Mique, de lui tracer un jardin à l’anglaise orné de plusieurs fabriques parmi lesquels un Belvédère, un Temple de l’Amour, un Théâtre… L’architecte sera également responsable, à partir de 1783, de la construction du Hameau, situé au nord du…

LA PREMIÈRE ANTICHAMBRE DE LA DAUPHINE

  Cette antichambre sera construite à l’emplacement partiel d’une ancienne chapelle qui occupait deux niveaux, détruite en 1682 et remplacée par un appartement qui sera successivement occupé par le duchesse de Montpensier (la Grande Mademoiselle) en 1692-1693, le Grand Aumônier de France (1693-1706), le Grand-Maître de la Garde Robe du Roi (1706-1712). Affectée aux gardes…

L’ESCALIER DES AMBASSADEURS

  A l’origine, l’escalier des ambassadeurs était immense; sa hauteur était colossale puisqu’il à été bâtit depuis le rez-de-chaussée du château jusqu’au toit, il était alors agrémenté d’une grande verrière ouverte sur le ciel, ce qui fût une prouesse architecturale au XVIIIe siècle. Cet escalier a malheureusement été en partie détruit pour laisser place à  de nouveaux…

L’ARRIÈRE CABINET OU CABINET DES DÉPÊCHES

  Il occupe l’emplacement du salon Ovale que Louis XIV avait fait aménager en 1692 : orné de pilastres corinthiens et de quatre niches abritant des groupes de bronze dont les célèbres « chenêts » de l’Algarde, ce salon donnait accès à droite à la Petite Galerie et à gauche au cabinet des Coquilles : dans cette dernière pièce,…

LE SALON DE LA GUERRE

Grand cabinet du Roi, ou cabinet de Jupiter, à l’origine, ce salon était orné de peintures relatives à l’histoire de ce dieu et à la Justice du prince, transférées dans la nouvelle salle des Gardes de la reine lors de la construction de la galerie des Glaces. Le décor du salon de la Guerre, ainsi…

LE PETIT TRIANON – LE SALON DE COMPAGNIE

  Pièce principale de l’étage, salon de compagnie, des jeux et de musique en particulier du temps de Marie-Antoinette. Honoré Guibert a sculpté les trophées de musiques des lambris ornés du chiffre du roi Louis XV, les deux L en feuille de myrthe enlaçant trois fleurs de lys au naturel sous une couronne de roses….

LE BOSQUET DES DÔMES

   Le bosquet des Dômes est un bosquet des jardins de Versailles, originellement appelé bosquet de la Renommée Le bosquet des Dômes est situé dans les jardins de Versailles, entre le bassin d’Apollon et le bassin de Flore. Il est délimité à l’Est par l’allée du Printemps et au Sud par le Tapis Vert.

LA PREMIÈRE ANTICHAMBRE DU DAUPHIN

  Cette salle, éclairée par une fenêtre donnant sur la cour de Monseigneur, donne accès à la seconde antichambre du Dauphin. Deux petites fenêtres éclairent en second jour le passage du Roi construit à la demande de Louis XVI en 1775 afin de permettre la communication de son appartement avec celui de la Reine. Cette…

LA CHAMBRE DU DAUPHIN

  Cet ancien cabinet doré de Monseigneur, dont le plafond avait été peint par Mignard, servait de salle d’exposition à la collection de tableaux du fils de Louis XIV. Le Régent, qui en fera son cabinet de travail, y décédera le décembre 1723. La petite chambre construite derrière le mur du fond était alors surnommée…