LE GRAND TRIANON – LE PREMIER SALON DE L’IMPÉRATRICE – LA CHAPELLE

Chapelle à l’origine, cette pièce deviendra l’une des antichambres de Louis XIV lorsque le Roi s’installera dans cette partie du palais, en 1691, tout en conservant un autel dans un renfoncement fermé par la porte du fond. Les corniches, ornées de grappes de raisins et d’épis de blé, évoquent le pain et le vin de l’Eucharistie.
1
Deux tableaux accrochés aux murs représentent les Evangélistes saint Marc et saint Luc. Ils sont associés à deux portraits de Louis XV et de Marie Leszczinska, peints par Jean-Baptiste van Loo, qui témoignent des séjours de la reine à Trianon. La table à thé, exécutée par Martin et dont le plateau est orné d’un marqueterie représentant les signes du Zodiaque, date la période de l’impératrice Marie-Louise, qui fera de cette pièce son premier salon.
 2 3 4 5 6 7 8
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s