LE GRAND TRIANON – LE SALON DES SEIGNEURS

Antichambre des Seigneurs aux XVIIème et XVIIIème siècles, cette pièce a conservé son décor, notamment le trophée militaire qui domine la cheminée. Salle à manger pour la suite de Madame Mère sous l’Empire, puis pour l’impératrice Marie-Louise, elle deviendra la chambre des Huissiers de la reine Marie-Amélie sous Louis-Philippe.
1
Le mobilier se compose de :
– une grand table à plateau de teck (ou chêne de Malabar), dotée d’un piétement en orme à figures de sirènes ailées, exécutée par Félix Remond en 1824. Le plateau, de 2.77 mètres de diamètres, est d’un seul tenant. La table sera transférée au Trianon en 1850, afin d’y exposer des objets d’art.
– deux consoles en orme, à montants de bronze patiné et doré et recouvert de marbre bleu turquin, attribuées à Lignereux et livrées vers 1802-1802 au palais de Saint-Cloud
– un ensemble de sièges livrés par Maigret, en 1811, pour le premier château de Meudon.
Les peintures accrochées aux murs sont de :
– François Verdier, auteur des deux toiles commandées pour le salon des Cascades à Trianon-sous-Bois en 1695, intitulées la Naissance d’Adonis et Vénus prenant congé d’Adonis
– Jean-Baptiste Monnoyer, auteur de deux natures mortes représentant un Bocal de fleurs et une Corbeille d’Osier remplie de fleurs et gros vase de porcelaine de Chine
– Jérémie Delutel, qui reproduira la Famille du Grand Dauphin d’après Pierre Mignard.
 2 3 4 5 6 7 VersGT04
 Photo: patrimoine-histoire.fr
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s