LE GRAND TRIANON – LE SALON DES JARDINS

Le sculpteur Lespingola sculptera le décor de cette pièce, encore en place, vers 1688-1689. Il abritera à l’origine un jeu de portique, jeu de hasard assez proche du jeu de roulette actuel, avant d’être transformé en salon de billard, entre 1750 et l’Empire. Le salon deviendra ensuite une pièce de réception de la résidence présidentielle, donnant accès au Trianon-sous-Bois.
1
2
3
4
5
6 7
Le mobilier comprend :
– un ensemble composé d’un canapé, huit fauteuils, douze chaises, et un écran, livré par Jacob-Desmalter, vers 1816, pour le grand cabinet du duc de Berry au Palais de l’Elysée
– un guéridon en racine d’if, à piètement de sphinges en bronze patiné et doré et plateau de granit vert des Vosges, exécuté par Weisweiller et Feuchère en 1811
– un guéridon à piètement triangulaire, livré en 1811 par Jacob-Desmalter pour le Hameau du Trianon (Salon de la Maison du Seigneur)
– un guéridon à pied central cannelé, livré en 1811 par Jacob-Desmalter pour le Salon de Musique du pavillon français.
– une console en bois peint, exécutée par l’ébéniste J.B.B. Demay en 1811
– deux candélabres en bronze de Thomire, livrés en 1837
– cinq vases en porcelaine de Chine et du Japon, des XVIIème et XVIIIème siècles
– un feu à galerie en bronze doré et patiné
– une copie de tapis de la Savonnerie d’époque Empire, conservé au château de Fontainebleau.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s