LA COUR DES CERFS

La cour des Cerfs, qui porte ce nom depuis 1723, est la plus emblématique des cours intérieures du château de Versailles.
3025477400_2_3_qqP7AS6H

Lorsque, au tournant des décennies 1660 et 1670, Louis Le Vau double le château de Louis XIII d’une enveloppe, il fait apparaître, au Sud, la cour de la Reine et, au Nord, la cour du Roi. Dès 1699, cette dernière est divisée en deux cours distinctes.
La plus grande prend le nom de cour des Cerfs quand, en 1723, pour distraire le jeune Louis XV, vingt-quatre têtes de cerfs sont accrochées entre les fenêtres, lui rappelant celles qu’il a pu voir dans une des galeries de Fontainebleau. Ces trophées du sculpteur Jean Hardy portaient des bois qui provenaient des chasses royales.
Un balcon de fer forgé ceinture cette cour à la hauteur de son premier étage. Sur ce balcon se promenaient régulièrement les chiens de compagnie du roi qui ont donné son nom à « l’antichambre des Chiens ».
D’un point de vue architectural, cette cour présente un aspect composite résultant des divers aménagements et agrandissements de l’appartement intérieur du Roi. Les façades actuelles correspondent en majeure partie à des travaux de l’époque de Louis XV.
Aménagé sous Louis XV, étendu et transformé sous Louis XVI, le balcon a fait l’objet de plusieurs remaniements au XIXe siècle.

Les petits appartements du Roi, également appelés appartements intérieurs du Roi, se répartissent autour de la cour des Cerfs. C’est dans ces espaces que se déroulait la vie intime des souverains. Ils offrent aujourd’hui un panorama de l’évolution des arts décoratifs de Louis XIV à Louis XVI.
Sous Louis XIV, la partie Nord du Château donnant sur la cour de Marbre constituait ce qu’on appelait « les cabinets du roi ». Cette succession de petites pièces présentait les plus beaux tableaux des collections royales, dont la célèbre Joconde. En dehors de sa famille et du service, seuls quelques rares invités de marque y étaient admis par le Premier valet de chambre qui régnait en maître sur les lieux.
Louis XV, soucieux de confort et d’intimité entreprit en 1735 de transformer ce petit musée en un véritable appartement d’habitation et lui donna l’aspect qu’il a pratiquement conservé jusqu’à nos jours.
Source: http://www.chateauversailles.fr/

 3025477400_1_6_fkYDZz66
Photo: http://www.chateauversailles.fr/
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s