LE CABINET INTÉRIEUR DE LA DAUPHINE

 3004238329_2_3_tCpl7Yc7
Cette petite pièce formait, avec les arrière-cabinets, une seule salle à l’origine, qui servait d’antichambre à Monsieur, puis à Monseigneur, avant devenir la chambre de ce dernier en 1693. Elle sera ensuite attribuée au Régent, puis au Dauphin enfant, avant d’être divisée en 1747 pour former un cabinet intérieur pour la Dauphine et un cabinet de retraite pour le Dauphin.
3004238329_2_5_HYNe754f
Le jeune couple pouvait ainsi se rencontrer à l’abri des regards indiscrets. Le décor de boiseries au naturel, en vernis Martin, a été partiellement complété. Les dessus-de-porte représentant les Quatre Saisons, peints en 1747 par Jean-Baptiste Oudry, ont retrouvé leur emplacement d’origine. La commode d’Antoine Gaudreaux et le bureau à pente de Bernard van Rysenburgh, exécutés en 1745 pour la première Dauphine, seront également utilisés par la seconde. La porte vitrée placée à la droite de la niche donne accès aux arrière-cabinets qui sont interdits d’accès aux visiteurs.
3004238329_2_7_3eTvrfvn
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s