L’OPERA ROYAL

 3004234381_1_3_v27dGfGa 3004234381_1_5_7woYX2RX
La construction de l’Opéra de Versailles marque l’aboutissement de près d’un siècle de recherches, d’études et de projets: car, s’il n’a été édifié qu’à la fin du règne de Louis XV, il a été prévu dès 1682, date de l’installation de Louis XIV à Versailles. Le Roi, en effet, avait chargé Jules Hardouin-Man­sart et Vigarani de dresser les plans d’une salle des ballets, et l’architecte en avait réservé l’emplacement à l’extrémité de l’aile neuve, qui allait s’élever au cours des années suivantes. Le choix de cet emplacement était, au demeurant, fort judicieux: la proximité des réservoirs constituait un élément de sécurité en cas d’incendie, et la forte déclivité du terrain permettait d’obtenir, pour la scène, des « dessous » importants sans qu’il soit nécessaire de creuser profondément; aussi bien ce choix ne fut-il jamais remis en question par les successeurs de Mansart.
 3004234381_2_7_LvJWsKgC
Les travaux de gros œuvre furent commencés dès 1685, mais furent vite interrompus en raison des guerres et des difficultés financières de la fin du règne. Louis XV, à son tour, recula longtemps devant la dépense, de sorte que, pendant près d’un siècle, la cour de France dut se contenter d’une petite salle de comédie aménagée sous le passage des Princes. Lorsque l’on voulait représenter un grand opéra, nécessitant une grande figuration et une machinerie compliquée, on construisait dans le manège de la Grande Écurie une salle provisoire que l’on démolissait le lendemain des fêtes: ce fut le cas, en particulier, lors des fêtes données à l’occasion du mariage du Dauphin en février 1745. Mais cette solution présentait de tels inconvénients que Louis XV résolut d’édifier une salle définitive dont il confia la construction à son Premier architecte, Ange ­Jacques Gabriel.
 Cependant, la réalisation de ce grand dessein devait demander plus de vingt ans. Au cours de cette longue période, Gabriel, qui avait étudié les principaux théâtres d’Italie, en particulier ceux de Vicence, de Bologne, de Parme, de Modène et de Turin, présenta au roi différents projets dont aucun ne fut accepté. C’est seulement en 1768 que le roi, en prévision des mariages successifs de ses petits-enfants, se décida enfin à donner l’ordre de commencer les travaux. Ceux-ci furent poussés activement et l’Opéra, achevé en vingt-trois mois, fut inauguré le 16 mai 1770, jour du mariage du Dauphin avec l’archiduchesse Marie-Antoinette, avec une représentation de Persée de Quinault et Lully.
 3004234381_2_9_YtbzUYmj 3004234381_2_11_zjV5E8Iv 3006970099_2_3_7w2nrYPk 3004234381_2_15_W8mtSep6 3004234381_2_13_r2GTi2ru 3006970099_2_5_tda9EadA
3004234381_2_17_9IlH9X94
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s