LE SALON DES NOBLES

17-nob-01
Photo: http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Chateau/Appt-1/Pages/17-nobl-01.htm
17-nob-02
Photo: http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Chateau/Appt-1/Pages/17-nobl-02.htm
Antichambre Marie-Thérèse d’Autriche à l’origine, cette salle deviendra ensuite le grand cabinet des souveraines qui se succéderont. Marie Leszczinska y tiendra son cercle et accordera des audiences solennelles sur une estrade et sous un dais dont on aperçoit encore les pitons.
 3004235567_2_3_11ANtl2n

Le plafond, peint par Michel Corneille, est le dernier vestige de la décoration initiale. Le peintre représentera, au centre, Mercure avec l’Eloquence, la Poésie, la Géométrie et les Sciences dont il fut l’inspirateur répandant son influence sur les Arts. Des figures de la Vigilance, de l’Immortalité, du Commerce et de la Diligence, avec des Amours en stuc dont les attributs symbolisent le Commerce, l’Eloquence, les Sciences et les Arts, ornent les angles. Les tableaux des voussures représentent Sapho jouant de la lyre, Pénélope faisant de la tapisserie, Aspasie et le philosophes de la Grèce, ainsi que Cisène cultivant la Peinture.

Marie-Antoinette, qui réaménagera entièrement la pièce en 1785, fera recouvrir les mur d’un damas vert pomme bordé d’un galon d’or. Jean-Baptiste Regnault peindra deux tableaux pour orner le dessus-de-porte, l’Origine de la Peinture et Pygmalion priant Vénus d’animer sa statue. Riesener exécutera trois commodes et deux encoignures ornées de bronzes ciselés par Gouthière qui réalisera également ceux de la cheminée de marbre bleu turquin.

3004235567_2_5_iyzYeiXc
Le grand portrait en tapisserie de Cozette d’après un tableau de Michel van Loo, représentant Louis XV en costume royal, occupait cet emplacement au temps de Marie-Antoinette. Il est encadré par deux tableaux de François Boucher qui peindra La Pêche, Vénus et Vulcain, Neptune et Amymone, ainsi que la Diseuse de bonne aventure.
La pendule et les deux candélabres placés sur la cheminée proviennent du boudoir turc du comte d’Artois, tandis que le tabouret chinois en porcelaine montée sur bronze, sur la commode située en face, est de la période Ming.
 3004235567_2_9_rBpn3id5 3004235567_2_7_cKfQpeu5
3004235567_2_13_unHQ7pGW
3004235567_2_11_kuN5N0ln
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s