LE SALON DE MARS

C’est la première pièce du Grand Appartement. Il s’agissait de la Salle des Gardes et cette fonction explique son caractère guerrier et les sujets de la décoration.
1
C’est ici que les gardes du corps responsables de la protection du monarque étaient en fonction. Sous Louis XIV, cette pièce était dotée d’un somptueux mobilier d’argent qui a été fondu en 1689 pour financer les dépenses de la guerre d’Augsbourg.
Au centre du plafond, Mars sur son Char tiré par les loups accompagné du Génie de la Guerre et de l’Histoire écrivant sous la dictée de la Renommée, peint par Audran. Du côté gauche, la Victoire soutenue par Hercule et suivie de l’Abondance et de la Félicité par Jouvenet. Du côté droit, la Terreur, la Fureur et l’Ire poussant la Crainte et la Pâleur par René-Antoine Houasse.
2 3 4
Deux grands tableaux ont retrouvé leur place de chaque côté de la cheminée : La Famille de Darius aux pieds d’Alexandre par Le Brun et les pèlerins d’Emmaus, une copie ancienne de la peinture de Veronese dont l’original se trouve au Louvre.

Sur les petits cotés de la salle sont accrochés les portraits de Louis XV et de Reine Marie Leszczynska, tous les deux de Van Loo. Dans les angles se trouvent quelques magnifiques travaux de stuc doré.

Au-dessus des portes, quatre peintures de Simon Vouet : la justice, la Tempérance, la Force et la Prudence, peints avant 1638 pour Château de Saint-Germain, remplacent de précédents tableaux peints par Titien. Au-dessus de la cheminée, David jouant la Harpe par Le Dominiquin. Sous l’Ancien Régime, en hiver, ces peintures étaient accrochées dans la Chambre à Coucher du Roi.

 6 7 8
En 1684, le Roi ne vivant plus dans cet appartement, deux tribunes de marbre furent installées de chaque côté de la cheminée pour accueillir des musiciens. La salle de Mars était réservée aux concerts. Ces tribunes ont été démontées en 1750 et le salon a acquis son aspect contemporain. Deux fausses portes ont été apposées pour créer une symétrie avec les vrais. Le beau tapis de Savonnerie comme ceux des salons suivants, ont été tissés sous Louis XIV pour la Grande Galerie du Louvre
5
 P1060500P1060502P1060503P1060505P1060506P1060507P1060508P1060509
Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Domi dit :

    Reportage très intéressant et jolies photos.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s