LA CHAMBRE DU ROI

 P1060563P1060560
Ce salon central, qui réunissait à l’origine le Petit Appartement du Roi et celui de la Reine, ouvrait sur la terrasse par trois portes-fenêtres qui seront remplacées par des portes lors de la construction de la galerie des Glaces
 P1060565P1060564
Le décor de pilastres dorés date de cette période. Transformé en salon où le Roi s’habille en 1684, la pièce deviendra la nouvelle chambre à coucher de Louis XIV en 1701. Les trois portes du fond seront bouchées pour former une alcôve, ornée d’une allégorie de la France veillant sur le sommeil du Roi sculptée par Nicolas Coustou. Une balustrade de bois doré, toujours en place, séparera l’alcôve du reste de la chambre.
Le velours cramoisi brodé d’or tendu sur les murs, en hiver, était remplacé par un damas d’or et d’argent sur fond de damas cramoisi en été. Les tableaux accrochés aux murs sont, à une exception près, ceux qui seront choisies par le monarque. Dans l’attique, les Quatre Evangiles et le Dernier de César, peints par Valentin, voisinent avec Agar dans le désert, de Lanfranco. Cette dernière toile remplace la Diseuse de bonne aventure, de Valentin, aujourd’hui exposée au Louvre.
P1060566

Les dessus-de-porte sont ornés d’un Saint-Jean Baptiste, de Caracciolo, de Marie-Madeleine, par Dominiquin, d’un autoportrait de van Dyck et d’un portrait du Marquis de Moncade du même artiste.

Louis XIV, qui accordait parfois des audiences dans sa chambre, y dînait au petit couvert. Cette pièce était le théâtre des cérémonies quotidiennes du lever et du coucher du Roi. Louis XIV y décédera, à l’issue de soixante-douze années de règne, le 1er septembre 1715.

P1060561

Louis XV, qui fera aménager sa chambre à proximité, utilisera cette pièce pour les cérémonies du lever et du coucher du Roi. Il changeait de lit lorsque les portes étaient refermées. Le souverain fera remplacer l’unique cheminée par deux autres, sur lesquelles sont placées un buste de Louis XIV par Coysevox, un pendule-baromètre, ainsi que quatre candélabres ayant appartenu au comte de Provence, frère de Louis XVI.

Ce dernier reprendra les usages de Louis XV. Il y recevra en audience solennelle, le 20 mars 1778, Benjamin Franklin et plénipotentiaires américains venus signer le traité d’amitié et de commerce entre les deux pays.

P1060562
Louis XVI paraîtra au balcon, avec la Reine et ses enfants, le 6 octobre 1789 avant de quitter définitivement le château de Versailles.
 3004236917_2_5_wgmzs19j3004236917_2_7_95cf60un3004236917_2_11_da2qofas3004236917_2_13_zqlbpzmv3004236917_2_15_moybg79d3004236917_2_17_ipvhv4wu3008621203_2_3_7cllcdmy3008621203_2_5_j69hnqyu3008621203_2_7_xor3fmri
 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s